Thèmes

cadre consommation merci soi

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Bio et médias (3)
· Bio et santé publique (2)
· Des caddies de plus en plus bio (2)
· La GMS contre les réseaux traditionnels (3)
· Le bio en France : où, quoi, comment ? (5)
· Le bio qui s’élargit. (2)
· Le bio, c'est du sérieux ! (5)
· Le bio, la nature et moi (4)
· Les français veulent du bio partout (3)
· Nos bons plans (4)
· Présentation (2)
· Tous pour le bio ! (2)
· Trop cher le bio ? (3)

Rechercher
Derniers commentaires

bonjours,mme & mr nous disposons d'un capital de 92.850.000€ que nous avons mis à la disposition de toute per
Par clarice, le 01.04.2014

a votre attention chers monsieur et madames particuliers du /de la france, suisse, espagne, italie, belgique,
Par Letorey, le 18.07.2013

a votre attention chers monsieur et madames particuliers du /de la france, suisse, espagne, italie, belgique,
Par Letorey, le 18.07.2013

a votre attention chers monsieur et madames particuliers du /de la france, suisse, espagne, italie, belgique,
Par Letorey, le 18.07.2013

a votre attention chers monsieur et madames particuliers du /de la france, suisse, espagne, italie, belgique,
Par Letorey, le 18.07.2013

Voir plus

Articles les plus lus

· Avis aux consommateurs
· Il est possible de manger bio sans se ruiner !
· « Ce qui est rare est cher »
· Une croissance qui dépasse les frontières
· Le Gouvernement français accro au bio ?

· Le bio fait son cinéma
· Le bio s’installe dans nos télés
· L'influence des médias: un rôle marketing
· ... Et s'exporte bien à l'étranger !
· Les Français prêts à payer pour le bio … pas à s'appauvrir
· La guerre des prix
· Guerre des prix (2) Que cherche la grande distribution ?
· L'agriculture bio n'est pas rétrograde !
· A vos fourchettes!
· Le Salon Marjolaine

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 30.12.2010
Dernière mise à jour : 26.03.2011
43 articles


Un phénomène qui touche aussi le cosmétique

Publié le 23/01/2011 à 20:44 par phenomene-du-bio

 

Une gamme de produits en expansion : le cosmétique


Le BIO est tout d'abord un phénomène qui touche la nourriture. Toutefois, depuis quelques années on constate l'arrivée du BIO dans d’autres domaines, comme le cosmétique. La France est considérée comme le plus gros consommateur de cosmétique sur le plan européen. Selon des spécialistes de ce domaine, pour obtenir une belle peau, on doit tout d'abord passer par une alimentation équilibrée. Le BIO s'est donc basé sur cet état d'esprit  pour développer sa gamme de cosmétiques.


En effet, les cosmétiques ont un rôle bénéfique sur le moral et la peau. Pour cela, il est tout de même nécessaire de choisir des produits de qualité. De plus, même si l'on mange bien, la peau est toujours soumise à différents facteurs qui lui sont néfastes, tels que :


· Le soleil : il est bon pour la peau mais peut entraîner d'énormes dégâts

· La pollution et le froid : tous deux sont des facteurs de stress pour la peau

· Le stress

· Le tabac : c'est un produit toxique qui empêche la peau de respirer

· L'absence d'activité physique régulière


Une peau saine = Une alimentation saine + Des produits de qualité



Qu'est-ce qu'un produit de qualité en cosmétique ?


Dans la cosmétique conventionnelle, de nombreux ingrédients d’origines animales et synthétiques sont utilisés. Toutefois, personne ne se rend réellement compte des effets de ces produits sur notre peau ni sur notre environnement.


Pour être certifié BIO, le cosmétique à son propre Label. Les conditions se rapprochent énormément de la certification des aliments issus de l’agriculture biologique. Au moins 10% des ingrédients doivent être issus de l'agriculture biologique et au minimum  95% des ingrédients végétaux sont certifiés BIO.

 


ratt.png

 

 

 

Voici quelques éléments de comparaison entre différents ingrédients conventionnels et biologiques utilisés en cosmétique:


  • L’eau : En conventionnel, l’eau doit être pure en matière de microbiologie (ce terme désigne l’ensemble des disciplines biologiques qui s’occupent de tous les microorganismes) tandis qu’en cosmétique biologique, l’eau ne doit comporter aucun résidu polluant (eau potable, de source, de mer ou distillée) car elle ne pourra plus être traitée par la suite.


  • Les épaississants : Comme leur nom l’indique, ils sont utilisés pour rendre la crème épaisse et onctueuse. En conventionnel, le carbomer est l’un des produits d’origine chimique les plus utilisés. En biologique, il est remplacé par des extraits d’algues.

 

 

pppoo.png

 

 

 

Le cosmétique biologique vu par le client


Le cosmétique bio est une gamme en expansion. Toutefois, elle n’a pour l’instant qu’un rôle mineur dans la consommation de produits biologiques. Tous les producteurs cherchent donc à connaître l’opinion des clients potentiels sur ce sujet. Une étude a été faite par « Bio linéaire » afin de montrer les attentes des consommateurs potentiels.



Les attentes des clients en termes de cosmétiques


graph.png

 

 

On remarque que la composition du produit représente 12.1% des critères pour les clients satisfaits contre 11.3% insatisfaits. Les individus se disent satisfaits par les informations qu’ils ont reçues sur les produits, l’écologie des produits ainsi que le label et les certifications. Le graphique ci-dessus met en évidence l’importance des attentes de deux sortes de clients : ceux qui sont satisfaits et ceux qui ne le sont pas.


De manière générale, les clients souhaiteraient être conseillés, avoir plus de choix, trouver plus d’informations dans les rayons, avoir accès à un espace dédié aux cosmétiques ou encore pouvoir tester les produits.

 


bou.png

Commentaires (6)

Claire le 27/01/2011
D'accord avec vous. J'attache une grande importance aux produits d'entretien naturels et aux cosmétiques bio même si je me demande parfois s'ils sont aussi efficaces que les autres ...


Alix le 29/01/2011
Je pense que c'est forcément meilleur pour la santé à partir du moment où les produits cosmétiques ne sont pas bourrés de produits chimiques.


Nathalie le 30/01/2011
Oui, plus sains mais, à composants identiques, pas plus efficaces (ni pas moins d'ailleurs).


angelina le 31/01/2011
Ma mère achète tous ses produits bio sur internet.


Audrey94 le 01/02/2011
MA MERE ACHETE YVES ROCHER DEPUIS TOUJOURS; C DES PLANTES NATURELLES;


phenomene-du-bio le 05/02/2011
Attention il ne faut pas confondre bio et naturel. Un cosmétique bio est issu de l'agriculture biologique et fabriqué en respectant des normes. Un produit de beauté naturel provient de la nature mais n'apporte aucune garantie réelle (le pétrole est un produit naturel !). Il est donc conseillé d'utiliser des produits naturels biologiques.


http://phenomene-du-bio.centerblog.net


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
A VOUS LA PAROLE !!!
Quelques mois après la crétion du site, il serait intéressant de faire un rapide bilan. Afin de relancer le débat sur le bio.         L'expansion des produits bio dans le
L'agriculture bio n'est pas rétrograde !
  Pour les détracteurs du bio, il s'agirait d'un simple retour en arrière, vers la culture de Grand-Papa. Il est vrai que la mise en jachères nous rappelle les cours d'hi
A vos fourchettes!
Notre forme se joue en fonction de notre équilibre alimentaire. C'est pour cela qu'aujourd'hui on laisse place à son imagination tout en faisant plaisir à tout le monde
Le Salon Marjolaine
Chaque année, au parc floral de Vincennes à Paris, se déroule le salon Marjolaine.         Cette année nous nous y sommes rendues le mardi 9 novembre 2010. Ce salon regr
Le Quinoé : Un restaurant rapide et Bio à Paris
      Ce restaurant est le pionner de la restauration bio mais aussi équitable et durable à Paris. Il a ouvert le 5 janvier 2010 dans le 18ème arrondissement. Quinoé pro